La route des vins du Québec, Brome-Missisquoi

Dimanche, nous avons profité d'une nouvelle superbe journée pour découvrir la route des vins du Québec. Les vendanges viennent à peine de se terminer dans la plupart des vignobles de la région de Brome-Missisquoi, mais avec le week-end de l'Action de Grâce, tous les sites étaient ouverts pour faire découvrir les vins et autres produits locaux.

La route des Vins de Brome-Missisquoi regroupe officiellement 21 vignobles le long des 141 kilomètres du parcours. Découvrez-les à partir du site officiel : laroutedesvins.ca. Il existe d'autres routes moins connues mais qui en valent tout de même le détour. Je vous conseille d'utiliser le site suivant : http://vinsduquebec.com/route-des-vins/ pour créer votre propre route des vins et organiser votre parcours. 
 
 
La route des Vins de Brome-Missisquoi est sans doute la route la plus connue car elle vous emmène découvrir quelques uns des plus anciens vignobles du Québec implantés au début des années 80. Cette région du sud du Québec bénéficie d'un sol et d'un micro-climat adaptés à la culture de la vigne et offre d'autres attraits touristiques grâce à son paysage montagneux et ses lacs.
 
Pour une journée, nous avons choisi de visiter 3 vignobles : l'Orpailleur, le Domaine du Ridge et le Vignoble de l'Ardennais. Nous avons également fais un arrêt au verger au Cœur de la Pomme et nous avons poursuivi notre route vers le Mont-Sutton.  
 
Nous démarrons notre parcours à proximité de Farnham avec un bref arrêt au Vignoble de l'Ardennais, c'est le tout premier domaine de la Route des Vins lorsque vous arrivez de Montréal.
 

Les couleurs de l'automne sont encore bien présentes dans la région. Il n'y a aucun nuage ce jour là, c'est grand soleil.


A peine quelques kilomètres plus loin, nous arrivons au Domaine du Ridge, il s'agit de l'un des plus importants vignobles québécois.




Les vendanges sont terminées au Domaine du Ridge, les plans de vigne viennent d'être travaillés il y a quelques jours à peine. Le raisin 2014 maintenant récolté, rendez-vous l'année prochaine pour découvrir à quoi ressemblera cette cuvée. L'essentiel des vins que nous avons pu déguster au cours de la journée était de la cuvée 2013.
 

 


Après cette pause dégustation (nous avons adoré le bâtonnier), nous continuons notre route durant une vingtaine de minutes vers la petite municipalité de Dunham, la région devient de plus en plus montagneuse et les arbres de plus en plus colorés. Nous prenons la direction du Vignoble l'Orpailleur.





Le vignoble l'Orpailleur est surement le domaine le plus réputé au Québec, il propose différents vins et notamment un excellent vins de glace régulièrement médaillés aux concours internationaux.



Vin de glace

Un détour par le verger Au cœur de la pomme nous permet d'aller cueillir nos propres pomme et de profiter de la campagne avant l'arrivée de la neige d'ici quelques semaines...




Proche de la frontière américaine, cette région québécoise possède une influence anglosaxone bien présente. Nous aimons le style des maisons, des fermes, la disposition des champs (en carré), les pubs et son passé nous rappelant la Nouvelle-Angleterre des états américains voisins.





Retrouvez 3 autres articles à propos de cette région québécoise que nous avions visités il y a quelques mois :
- Bonne semaine -

Jours d'automne, au sud du Québec

La saison automnale continue au Québec et les couleurs arrivent dans le sud du Québec. Toutes ces photos ont été prises hier et aujourd'hui.

L'entrée du Parc SEPAQ eu Mont-Saint-Bruno

Arbre au Parc Jean Drapeau

Le Pont Jacques Cartier depuis le Parc Jean Drapeau

Au cœur de Montréal, dans le parc du Mont-Royal, l'automne s'installe tranquillement. C'est encore un peu vert, mais petit à petit les arbres changent de couleur. Tout devrait s'accélérer dans les prochains jours.




Vous avez aimé les photos ? Suivez-nous sur Facebook, il y en aura d'autres....
 

Jours d'Automne, au parc de la Mauricie

Au beau milieu de notre cinquième automne au Québec (déjà), impossible de se lasser des paysages et des couleurs de la saison. Chaque année, nous essayons d'en profiter un maximum pour découvrir de nouveaux endroits et apprécier la Belle Province.

Nous n’étions jamais allés au Parc de la Mauricie, mais ce parc était sur notre liste depuis longtemps. Situé à environ 2h15 de Montréal, il s’agit de l’un des plus beaux endroits que nous avons visités au Québec depuis notre arrivée en 2010. La température a bien aidé à apprécier la région avec plus de 25 degrés au thermomètre, ce qui est assez inhabituel d’après les personnes que nous avons croisées dans la région de Shawinigan.


Belvédère du Passage
 
Lac Bouchard
 
A cette période de l’année, les arbres prennent des couleurs incroyables et mieux vaut en profiter car l’hiver va très vite arriver et il n’y aura plus aucune feuille avant avril/mai. Nous sommes d’autant plus chanceux qu’à 25 degrés, il n’y avait aucun moustique et très peu d’humidité, ce qui est assez étonnant pour une randonnée entre lacs et marécages.


Lac Édouard 

Lac Bouchard

Connaissez-vous le canot-camping ?

S’il y a bien une activité extérieure très réputée au Québec, c’est celle là ! Le parc de la Mauricie propose différents sites vous permettant de vous balader en canot sur les différents lacs et de passer la nuit sous la tente.


Le Parc National de la Mauricie propose différents sentiers du plus facile au plus difficile. Nous avons opté pour deux randonnées de niveau intermédiaire et une facile. La première : le sentier des Cascades fait 2 kilomètres, cette petite randonnée d'environ 1 heure vous permettra d'effectuer une boucle autour des ruisseaux et cascades.

A proximité du sentier des Cascades se trouve le sentier des Falaises. Ces deux sentiers sont reliés l'un à l'autre. Le sentier des Falaises part depuis le Ruisseau-Brodeur et effectue une boucle de 3.8 kilomètres. Ce sentier est superbe, plutôt facile et vous offrira de superbes vues sur les collines, comme cette autre photo prise cette fin de semaine.




Le dernier sentier que nous avons pris est le sentier du Lac-du-Pimbina. Ce sentier d'une longueur de 13.1 kilomètres fut un peu plus difficile pour moi (je ne suis pas très entrainé..:-). Le départ monte assez abruptement sur une courte longueur, mais suffisamment pour vous échauffer ! Ensuite, le sentier s'enchaine entre lacs, ruisseaux et des belvédères avec des vues à couper le souffle. Nous vous conseillons vivement d'essayer ce sentier ouvert en 2010.
 
Aux abords du lac du Pimbina
 


 
Pour plus d'infos, rejoignez le site du parc national de la Mauricie : www.pc.gc.ca/fra/pn-np/qc/mauricie/index.aspx.

Vous avez aimé les photos ? Suivez-nous sur Facebook, il y en aura d'autres....
 


Jours d'Automne

L'Automne vient à peine de s'installer que les météorologistes annoncent déjà près de 33 degrés en température ressentie pour samedi. Sacrée transition après le gel historique que nous avons eu la semaine dernière ! Hormis les soyas semés tardivement qui ont subit quelques dommages à cause du froid, les récoltes s'annoncent belles au Québec. Théoriquement, d'ici quelques semaines voire jours, les récoltes de soya et maïs vont débuter.

Nous adorons cette période de l'année, l'été des indiens, quand la température frôle le 0 et remonte brusquement. Les feuilles des arbres commencent à changer pour laisser place à des couleurs incroyables. Quel plaisir de sortir du travail, de rouler à travers champs et de profiter des dernières chaudes soirées de l'année.

Champs de maïs avec le Mont-Saint-Hilaire en fond

Champs de soya avec le Mont-Saint-Bruno

Motel à vendre au beau milieu de la campagne québécoise

Premières récoltes de citrouilles


 
A proximité de Montréal, je m'arrête sur l'île Sainte-Hélène pour profiter du coucher de soleil. Les promenade le long du Saint-Laurent offre une superbe vue à l'ouest en plein sur Montréal. 




Vous aimerez surement :

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...